L'Australien Hicks condamné à 9 mois par un tribunal militaire US

GUANTANAMO - L'Australien David Hicks détenu à Guantanamo a été condamné vendredi à une peine de 9 mois de prison pour soutien à une entreprise terroriste par un tribunal militaire d'exception américain, a annoncé un juge militaire. Il avait plaidé coupable et risquait jusqu'à sept ans de prison maximum.David Hicks, 31 ans, va purger sa peine en Australie, a ajouté le juge militaire. Il est le premier prisonnier de Guantanamo à être jugé par les nouveaux tribunaux militaires d'exception et à plaider coupable. Grâce à sa reconnaissance de culpabilité, suite à un accord intervenu avec l'accusation, M. Hicks risquait un maximum de sept ans d'emprisonnement.L'accord entre M. Hicks et l'accusation prévoyait également le retrait des accusations de torture proférées par M. Hicks à l'encontre des autorités américaines. David Hicks était accusé d'avoir surveillé le bâtiment abandonné de l'ambassade américaine à Kaboul et d'avoir rencontré le chef d'Al-Qaïda, Oussama ben Laden.L'Australien s'est présenté vendredi devant le tribunal militaire d'exception pour expliquer d'une voix basse comment il s'était entraîné dans un camp d'Al-Qaïda en Afghanistan.Il a aussi retiré ses accusations de torture à l'encontre des autorités américaines dans le cadre de l'accord prévoyant une peine allégée qu'il a conclu avec l'accusation. Arrêté en 2001 en Afghanistan, M. Hicks avait auparavant affirmé qu'il avait été battu par des Américains avant son transfert à Guantanamo en 2002. Converti à l'islam, il aurait combattu en Afghanistan aux côtés des talibans. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.