Le G8 demande un arrêt des opérations d'Israël et du Hezbollah

BERNE - Le G8 a demandé un arrêt de l'offensive israélienne et la fin des bombardements du Hezbollah visant l'Etat hébreu. Les huit pays les plus riches ont également suggéré une "présence internationale de sécurité et d'observation" au Liban-sud."La priorité la plus urgente est de créer les conditions à un arrêt durable des violences", indique une déclaration commune adoptée au sommet de Saint-Pétersbourg.Le texte cite quatre conditions pour y parvenir: "le retour des soldats israéliens sains et saufs de Gaza et du Liban, l'arrêt des bombardements du territoire israélien, l'arrêt des opérations militaires israéliennes, le retrait rapide des forces israéliennes de Gaza, et enfin la libération des ministres et parlementaires palestiniens arrêtés".Le G8 se prononce en faveur de l'envoi par le Conseil de sécurité de l'ONU d'une mission internationale d'observation et de sécurité au Liban-sud, fief du Hezbollah."Nous exprimons notre plein soutien au gouvernement libanais pour l'affirmation de son autorité et sa souveraineté sur l'ensemble de son territoire (...). Cela passe par le déploiement de l'armée libanaise partout dans le pays, en particulier dans le Sud, et le désarmement des milices", déclarent les pays du G8."Nous souhaiterions l'examen par le Conseil de sécurité de l'ONU de la possibilité d'une présence internationale de sécurité et d'observation", ajoute le texte. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.