Le pape critique l'oubli des racines chrétiennes

VATICAN - Benoît XVI a critiqué l'Union européenne pour son omission sur les racines chrétiennes de l'Europe dans sa déclaration de Berlin sur le 50e anniversaire des Traités de Rome. Il a dit considérer le christianisme comme "une part de l'identité de l'Europe".Dans une allocution musclée devant une assemblée d'évêques du Vieux Continent, le pape bavarois a estimé que l'Europe se rendait coupable d'une forme d'"apostasie d'elle-même" en passant sous silence Dieu et ses racines chrétiennes et émettant de ce fait des doutes sur sa propre identité.Le chef de l'Eglise catholique romaine s'est demandé comment les dirigeants européens pouvaient espérer se rapprocher de leurs concitoyens en rejetant une part essentielle de l'identité de l'Europe. "Cette forme unique d'apostasie de soi, y compris devant Dieu, n'amène pas (l'Europe) à douter de sa propre identité". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.