Le pape souhaite l'entrée de la Turquie dans l'UE

ANKARA - Des gestes d'apaisement, en particulier le soutien de Benoît XVI à l'adhésion d'Ankara à l'UE, ont marqué le début de la visite en Turquie. Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a dit au pape que l'islam était une "religion de tolérance".Le pape a défendu l'entrée dans l'UE de la Turquie, dès son arrivée à l'aéroport d'Ankara pour une visite de quatre jours, selon M. Erdogan. Avant de s'envoler pour le sommet de l'OTAN à Riga, M. Erdogan est lui allé accueillir le souverain pontife à sa descente d'avion, un geste exceptionnel qui n'était pas prévu. "Il a dit 'nous voulons que la Turquie fasse partie de l'Union européenne'", a affirmé M. Erdogan à l'issue de son entretien avec Benoît XVI.Interrogé sur le discours de Ratisbonne, M. Erdogan a affirmé avoir expliqué au pape que l'islam était "une religion d'amour et de tolérance". Il avait auparavant souligné que la visite du pape allait contribuer à la "paix mondiale". Selon lui, Benoît XVI a parlé de l'islam "comme pacifique et affectueux".Benoît XVI a également insisté sur l'importance, pour l'Europe comme pour la Turquie, de la laïcité qu'il a opposée au laïcisme, c'est à dire à "une séparation totale" entre la vie publique et les valeurs "qui ont fondamentalement comme origine la religion".Les principales artères de la capitale ont été pavoisées avec les drapeaux jaune et blanc du Vatican et rouge et blanc de la Turquie dans une relative indifférence de la population, avant tout irritée par les mesures draconiennes de sécurité, avec 3000 policiers mobilisés.Ces mesures sont encore plus strictes que pour la visite en 2004 du président américain George W. Bush, selon les responsables turcs.Après sa rencontre avec M. Erdogan, le pape est allé déposer une gerbe au mausolée d'Atatürk (1881-1938), fondateur et premier président de la République turque. Il a ensuite été reçu par le président de la République Ahmet Necdet Sezer, puis a dialogué pendant 15 minutes avec Ali Bardakoglu, directeur des affaires religieuses au sein du gouvernement. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.