Le premier ministre du Kosovo salue le rôle de la Suisse

BERN - Le premier ministre du Kosovo Agim Ceku salue le rôle de la Suisse dans les efforts d'indépendance de la province serbe, qui doit recevoir prochainement un nouveau statut. La Suisse va aider à protéger les minorités du Kosovo, a-t-il déclaré après une visite à Berne.Le Kosovo comptera probablement cinq communes à population majoritairement serbe, a affirmé Agim Ceku dans un entretien publié par le quotidien zurichois "Tages-Anzeiger". La présidente de la Confédération Micheline Calmy-Rey lui a assuré que la Suisse assumera la mise sur pied de l'infrastructure et la formation des employés dans deux communes, a ajouté le premier ministre.En outre, la Confédération souhaite participer au futur corps de police internationale et poursuivre le stationnement des soldats de la Swisscoy. Quelque 210 militaires suisses sont déployés actuellement au Kosovo.M. Ceku s'est dit persuadé que la Suisse sera l'un des premiers pays à reconnaître le Kosovo. "Et la présidente Calmy-Rey aura toujours une place dans notre histoire, car elle était l'un des premiers représentants d'un Etat à réclamer l'indépendance du Kosovo", a-t-il souligné.Le premier ministre du Kosovo a précisé que lors d'une rencontre vendredi à Berne, il avait prié la cheffe de la diplomatie suisse d'encourager les autres pays à demander eux aussi l'indépendance de la province.L'émissaire de l'ONU Martti Ahtisaari doit présenter le 26 janvier ses recommandations sur le statut final du Kosovo, province serbe dont la majorité d'ethnie albanaise revendique l'indépendance. Le Kosovo a été placé sous administration de l'ONU depuis l'intervention en 1999 de l'OTAN pour arrêter la répression des indépendantistes kosovars par la police et l'armée serbes. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.