Le "président" indépendantiste tchétchène a été tué

GROZNY - Le "président" autoproclamé des rebelles indépendantistes tchétchènes, Abdoul-Khalim Saïdoullaïev, a été tué, a annoncé un responsable du gouvernement tchétchène pro-russe. Selon les médias, il a péri lors d'une opération dans la ville d'Argoun, à l'est de la capitale Grozny."Je confirme l'information" selon laquelle Saïdoullaïev a été tué, a indiqué Mouslim Khoutchiev, ministre sans portefeuille du gouvernement tchétchène. Aucun détail de "l'opération spéciale" évoquée par les médias russes n'a été rendu public.Le président tchétchène soutenu par le Kremlin, Alou Alkhanov, s'est félicité de la mort de Saïdoullaïev. "Ce n'était pas un président, mais le chef d'un groupe de bandits. Lui et ses complices sont responsables de la mort de nombreux civils et sa liquidation montre que la fin des terroristes viendra en Tchétchénie", a-t-il dit, cité par Interfax.Abdoul-Khalim Saïdoullaïev avait été désigné en mars 2005 par les rebelles tchétchènes pour succéder au président indépendantiste Aslan Maskhadov tué lors d'un assaut des forces russes.Les troupes russes sont entrées en Tchétchénie, dans le Caucase du Nord, en octobre 1999. Cette "opération antiterroriste", aujourd'hui officiellement terminée selon Moscou, était censée mettre fin à un pouvoir séparatiste après une première guerre (1994-1996). /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.