Le rapport sur la guerre au Liban n'exige pas la démission d'Olmert

JéRUSALEM - Le rapport israélien sur les ratés de la guerre de l'été dernier au Liban, qui doit être publié lundi, critique sévèrement le Premier ministre Ehud Olmert, ont indiqué deux chaînes de télévision privées. Il ne recommande toutefois pas sa destitution.Selon la chaîne "10" et la deuxième chaîne, qui se sont procurées une copie de ce rapport de 160 pages, la commission d'enquête dénonce la manière "précipitée et malencontreuse" avec laquelle M. Olmert a pris la décision d'engager une guerre au Liban contre la milice chiite du Hezbollah.Le document déplore que le Premier ministre se soit laissé influencer par l'état-major de l'armée durant tous les combats sans prendre d'avis extérieurs et sans disposer d'une stratégie à long terme. Il ne demande cependant pas de façon explicite sa destitution.Citant des proches de M. Olmert, la chaîne "10" indique que le Premier ministre n'a aucune intention de démissionner.Les commentateurs affirmaient depuis plusieurs mois que l'avenir politique de M. Olmert, en chute libre dans les sondage et impliqué dans une série "d'affaires", était suspendu aux recommandations du rapport sur la guerre au Liban.Des dizaines de milliers de manifestants, dont des militaires de réserve ayant servi au Liban, ont dénoncé dès la fin des combats l'impréparation des unités régulières et des réservistes ainsi que les très graves lacunes apparues pour la protection de la population civile.L'armée n'a pas obtenu non plus la libération de deux militaires israéliens dont l'enlèvement le 12 juillet par la milice chiite avait servi de détonateur. Durant la guerre, 41 civils israéliens et 119 soldats ont été tués tandis que quelque 2000 civils ont été blessés. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.