Les 15 marins reconnaissent être entrés dans les eaux iraniennes

TéHéRAN - Les quinze marins britanniques détenus en Iran ont reconnu être entrés illégalement dans les eaux iraniennes, ont annoncé les médias officiels de Téhéran. Londres nie pourtant toute intrusion."Tous les marins qui ont été arrêtés par l'Iran ont reconnu être entrés illégalement dans les eaux territoriales iraniennes," a déclaré la télévision d'Etat. La radio publique a fait la même annonce. Les médias n'ont donné aucun autre détail sur ces aveux présumés.Jusqu'alors, la télévision publique iranienne avait diffusé les images de quatre Britanniques - trois hommes et une femme - qui reconnaissaient avoir pénétré illégalement dans les eaux iraniennes. Le gouvernement britannique affirme que ses militaires se trouvaient dans les eaux irakiennes quand ils ont été arrêtés par les forces iraniennes le 23 mars."En raison de changements observés ces deux derniers jours dans les politiques bruyantes du gouvernement britannique, elle (la radio publique) a décidé de ne pas diffuser ces interviews", rapporte ISNA, qui ne précise cependant pas la teneur de ces "changements".Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a mis en cause samedi la gestion britannique de cette affaire, en estimant que la Grande-Bretagne aurait dû présenter des excuses plutôt que de se tourner vers l'ONU. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.