Liban: au moins 5 civils tués dans les bombardements israéliens

TYR - Cinq civils, dont un Jordanien, ont été tués et neuf blessés dans des bombardements au Liban sud. L'armée israélienne estime avoir tué au moins 200 combattants du Hezbollah en dix-sept jours de combats au Liban, a-t-on appris de source militaire.Un couple a été retiré des décombres de leur maison détruite à Kfar Joz, un village surplombant la ville de Nabatiyé, à 70 km au sud-est de Beyrouth, selon la police. Un ressortissant jordanien a été tué dans ce même village et trois membres de sa famille, blessés.Quatre autres habitants ont été blessés à Kfar Joz, cible d'au moins sept raids aériens israéliens à l'aube, a précisé la police.Un couple de villageois a été tué dans le pilonnage de Deir Aamiss, un village du sud de Tyr (83 km au sud de Beyrouth), a indiqué la police, précisant que leurs corps n'avaient pu être retirés des décombres en raison de la poursuite des bombardements.L'aviation israélienne a mené plus de 27 raids à l'aube sur des localités de l'est de Tyr, où sont tombés quelque 300 obus lourds de l'artillerie de campagne israélienne, selon la même source. Au total, 425 personnes, dont 354 civils et 29 militaires et gendarmes libanais ont été tuées depuis le déclenchement, le 12 juillet, de l'offensive israélienne contre le Liban.L'armée israélienne a par ailleurs annoncé qu'elle allait déployer des missiles antimissiles Patriot dans la région de Tel-Aviv, de crainte d'attaques de missiles à longue portée. Selon la radio militaire, l'armée va également déployer des missiles Hetz (Flèche) de fabrication israélo-américaine. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.