Liban: Israël bombarde un secteur proche de l'aéroport de Beyrouth

BEYROUTH - L'aviation israélienne a pilonné avant l'aube le secteur d'Ouzaï, qui longe l'aéroport de Beyrouth, à l'entrée sud de la capitale, jusque-là épargné par les bombardements. Elle a lancé 19 raids en moins d'une heure dans cette zone.La police n'a pas pu préciser les objectifs visés dans cette région traversée par une autoroute qui mène au Liban sud. Elle n'a pas écarté une participation de la marine israélienne dans ces bombardements.Des habitants ont indiqué que la plupart des frappes visaient un même objectif, sans être en mesure de l'identifier.Des langues de feu et d'immenses nuages de fumée noire s'élevaient d'Ouzaï, adossé à la mer. Le vrombissement des appareils israéliens était toujours audible dans la capitale, qui résonnait des impacts des bombes israéliennes.Israël avait menacé, quelques heures plus tôt, d'étendre ses bombardements à de nouveaux quartiers de la banlieue sud de Beyrouth, bastion du Hezbollah, y compris dans des secteurs jusque-là épargnés. Dans des tracts largués par des avions, elle a appelé la population à fuir.Trois heures avant le pilonnage d'Ouzaï, deux missiles ont été tirés sur les quartiers de Roueiss et Haret-Hreik. Le quartier de Roueiss avait été pilonné dans la nuit de mercredi à jeudi, pour la première fois après huit jours de répit.Les quartiers de Haret-Hreik et Bir al-Abed, où se trouvaient le quartier général du Hezbollah, ont été pilonnés pendant deux semaines au début de l'offensive israélienne déclenchée le 12 juillet contre le Liban et sont en ruine. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.