Liban: la conférence échoue à demander un cessez-le-feu immédiat

ROME - La conférence internationale de Rome n'est pas parvenue à réclamer un cessez-le-feu immédiat dans le conflit du Liban, les Etats-Unis résistant aux pressions. Elle s'est contentée d'un appel à travailler "pour parvenir de toute urgence à un cessez-le-feu".La déclaration finale, lue par le ministre italien des Affaires étrangères Massimo d'Alema, précise que ce cessez-le-feu doit être "durable, permanent et complet". Sur le terrain les combats se sont encore intensifiés.La secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice n'a pas caché l'hostilité de Washington, principal allié d'Israël, à la demande d'un arrêt immédiat des hostilités. "Nous voulons tous de manière pressante mettre fin à la violence", a-t-elle dit, à condition que que ce soit "sur une base qui serait cette fois durable" car "cette région a connu trop de cessez-le-feu qui ont été rompus".Le secrétaire-général de l'ONU Kofi Annan et le premier ministre libanais Fouad Siniora, ont eux vainement appelé à une cessation "immédiate" des hostilités, une position partagée par la Russie, les pays arabes et la majorité des pays européens présents.La déclaration finale appelle en outre l'Etat hébreu à observer "la plus grande retenue" dans ses actions sur le terrain. Une minute de silence a été observée à la mémoire des quatre observateurs de l'ONU tués dans un bombardement israélien, mais la déclaration ne mentionne pas cet incident.Les pays participants s'engagent également à aider le gouvernement libanais a faire face à la situation, et à acheminer une aide humanitaire immédiate. Ils se félicitent aussi de l'acceptation par Israël des couloirs humanitaires.Quant au projet d'une force internationale au Liban, lancé il y a une dizaine de jours au sommet du G8 de Saint-Pétersbourg (Russie), il a continué d'être discuté tout en restant encore très vague sur son mandat, sa composition ou ses délais de déploiement.Mme Rice a précisé que des "réunions multilatérales" sur l'établissement de cette force auraient lieu "au cours des prochains jours". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.