Liban: la sécurité a été renforcée en vue des manifestations

BEYROUTH - Des milliers de soldats et de policiers ont été déployés à Beyrouth en vue de la manifestation organisée par le Hezbollah et ses alliés. Ce mouvement prosyrien réclame la démission du gouvernement de Fouad Siniora.La manifestation doit débuter à 15h00 locales (14h00 suisses). Dans une atmosphère de tensions qui, pour certains, risquent de faire basculer le pays dans une nouvelle guerre civile, des sympathisants de l'opposition campent depuis le 1er décembre dans le centre de la capitale.Ils exigent la formation d'un gouvernement d'union nationale au sein duquel la minorité prosyrienne, associant les chiites du Hezbollah et d'Amal et les maronites du général Michel Aoun, disposerait d'un pouvoir de blocage.Fouad Siniora et la majorité antisyrienne, composée de sunnites, de Druzes et d'une partie de la communauté chrétienne, refusent de céder à ce que le Premier ministre qualifie de tentative de coup de force. Ils accusent la minorité de chercher, par ce mouvement de protestation, à empêcher la création d'un tribunal international chargé de juger les assassins présumés de l'ancien Premier ministre Rafic Hariri.Le président Emile Lahoud, homme-lige de Damas, a refusé d'entériner la création de ce tribunal, approuvée par le cabinet de Siniora, au motif que le gouvernement a perdu toute légitimité depuis la démission des cinq ministres chiites du Hezbollah et du mouvement Amal et d'un autre proche du chrétien Michel Aoun. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.