Liban: l'armée a procédé à un important tir d'artillerie

BEYROUTH - L'armée libanaise a soumis les abords du camp de réfugiés palestiniens de Nahr al-Bared, dans le nord du Liban, à un intense tir d'artillerie. Au moins 14 personnes ont été tuées, dont 2 soldats libanais. L'opération vise les islamistes du Fatah al-Islam.Au moins 18 soldats ont en outre été blessés, a déclaré un responsable des services de sécurité, qui n'était pas en mesure de préciser si les personnes tuées étaient des civils ou des islamistes armés. L'armée est intervenue avec des chars et des mortiers.Un porte-parole du Fatah al Islam a affirmé en milieu de journée que toutes les attaques lancées pendant sept heures par l'armée libanaise avaient été repoussées. Depuis le 20 mai, les combats autour de Nahr al Bared et à Tripoli ont fait au moins 88 morts.Une source militaire libanaise a précisé que l'armée cherchait à détruire toutes les positions surplombant les siennes à la lisière du camp, pour mettre fin à l'activité des "snipers", ces tireurs isolés qui prennent pour cibles les soldats libanais.Une médiation menée par des religieux proches du mouvement islamiste palestinien Hamas pour trouver une issue à la crise n'a toujours pas abouti. Seuls 5000 réfugiés se trouvent encore dans le camp alors qu'ils étaient encore 31'000 il y a deux semaines. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.