Liban: le Hezbollah et Israël acceptent une médiation de l'ONU

DJEDDAH - Kofi Annan a annoncé qu'Israël et le Hezbollah libanais avaient accepté une offre de médiation de l'ONU en vue de la libération des deux soldats israéliens capturés en juillet. Des sources politiques israéliennes ont toutefois démenti cette information."Je ne voudrais pas évoquer cette question comme s'il s'agissait d'un accord, mais je voudrais dire que les deux parties ont accepté les efforts du secrétaire général (de l'ONU) pour aider à régler cette affaire et ce problème", a annoncé M. Annan lors d'une visite à Djeddah, en Arabie saoudite."Je vais désigner une personne pour négocier avec les deux parties secrètement et calmement", a-t-il précisé lors d'une conférence de presse conjointe avec le chef de la diplomatie saoudienne, le prince Saoud Al-Fayçal. "Je ne dévoilerai pas son nom aujourd'hui ou demain", a-t-il ajouté."Il faut absolument un médiateur capable d'oeuvrer avec les deux parties", a ajouté M. Annan, précisant que les Nations unies devraient être les seules médiatrices dans ce dossier, sinon elles se retireront du processus.En Israël, un porte-parole du premier ministre Ehud Olmert a réitéré l'opposition de son pays à traiter avec le Hezbollah. "Israël n'est d'accord sur rien avec le Hezbollah, et considère que le gouvernement libanais et les Nations unies, comme étant les seuls responsables dans le cadre de la résolution 1701 du Conseil de sécurité, de la libération des (deux) soldats enlevés" au Liban."Nous n'avons pas accepté que les Nations unies et que Kofi Annan soient les médiateurs", ont de leur côté affirmé des sources politiques israéliennes, citées par le site internet israélien YNET News.Les soldats Ehud (Oudi) Godwasser et Eldad Regev ont été enlevés le 12 juillet par le Hezbollah chiite libanais en territoire israélien, à la frontière israélo-libanaise. Le soldat Gilad Shalit a, lui, été enlevé le 25 juin par des groupes armés palestiniens en territoire israélien à la lisière de la bande de Gaza.Suite à ces enlèvements, Israël a lancé le 28 juin des opérations intensives meurtrières toujours en cours dans la bande de Gaza, et le 12 juillet une guerre de plus d'un mois au Liban. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.