Liban: nouveaux bombardements de la banlieue sud de Beyrouth

BEYROUTH - L'aviation israélienne a bombardé vendredi à l'aube la banlieue sud de Beyrouth, fief du Hezbollah. Elle a aussi mené des raids dans le nord et l'est du Liban, visant des routes et un pont, selon la police libanaise. Au nord du pays, sept personnes ont été tuées.Les chasseurs-bombardiers israéliens ont mené plusieurs raids successifs sur la banlieue, a indiqué la police sans pouvoir immédiatement préciser si de nouveaux quartiers, jusque-là épargnés par les bombardements, avaient été visés.Jeudi, l'armée israélienne a largué des tracts sur Beyrouth, demandant aux habitants de Hay as-Soloum, Bourj Barajneh et Chiyah, trois quartiers de la banlieue sud relativement épargnés par les bombardements, de les "évacuer immédiatement".Le coeur de la banlieue, qui constituait le "carré de sécurité" du Hezbollah et abritait le quartier général de la formation chiite et le siège de la plupart de ses institutions, pilonné pendant deux semaines au début de l'offensive israélienne le 12 juillet, est désormais en ruines.Dans le même temps, l'aviation israélienne a mené deux raids au Liban nord, visant une route menant au poste-frontière libano-syrien de Arida et un pont dans le plateau du Akkar, dans ce même secteur, selon la police. Les frappes aériennes israéliennes ont tué sept personnes et en ont blessé une autre, a-t-on appris de sources médicales.Dans l'est du Liban, les appareils israéliens ont une nouvelle fois bombardé la route menant au poste-frontière de Masnaa, sur la voie internationale Beyrouth-Damas, et celle de Qaa, qui relie le Liban à la ville syrienne de Homs, plus au nord, a-t-on ajouté. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.