Liban: Siniora accuse l'armée israélienne du massacre de 40 civils

BEYROUTH - Le Premier ministre libanais Fouad Siniora a accusé l'armée israélienne du "massacre de plus de 40 martyrs civils dans un bombardement délibéré" à Houla. Il a éclaté en sanglots devant les ministres arabes des affaires étrangères réunis à Beyrouth.A l'ouverture d'une conférence ministérielle arabe à Beyrouth, M. Siniora a énuméré les attaques qui ont fait le plus de morts civils depuis le début des opérations israéliennes. "Le dernier massacre a eu lieu il y a quelques heures. C'est un carnage épouvantable à Houla où plus de 40 martyrs sont tombés", a-t-il affirmé.D'après un premier rapport de police, 45 civils étaient enfouis sous les décombres de maisons détruites à Houla, au Liban sud, et dans deux villages voisins. Ces localités ont été le théâtre de violents affrontements entre Israël et le Hezbollah dans la nuit de dimanche à lundi.Alors qu'il demandait aux ministres arabes des affaires étrangères leur aide pour obtenir un "cessez-le-feu immédiat et inconditionnel", M. Siniora a commencé à pleurer. "L'arabité du Liban n'est pas à mettre en doute", a-t-il dit, la voix étouffée par les sanglots et sous les applaudissements des chefs de la diplomatie.Il s'était une première fois mis à pleurer en disant: "nous n'acceptons plus que le Liban soit un champ de bataille pour les combats des autres, quelles que soient les justifications". Son discours a été accueilli par une ovation des ministres qui se sont tous levés. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.