Libération du Turc qui avait tenté de tuer Jean Paul II

ISTANBUL - L'ancien militant ultra-nationaliste turc Mehmet Ali Agça, qui avait tenté de tuer le pape Jean Paul II en 1981, a été libéré de sa prison d'Istanbul. Il a été incarcéré pendant près de 25 ans, d'abord en Italie puis en Turquie.M. Agça était emprisonné depuis 2000 à Istanbul, où il avait été extradé après 19 ans passés dans des prisons italiennes pour avoir grièvement blessé par balles Jean Paul II le 13 mai 1981 sur la place Saint-Pierre.Agça, libéré après avoir purgé sa peine, a quitté sous forte escorte militaire la prison de Kartal, située dans la partie orientale d'Istanbul, vers 07h30 à bord d'une voiture blanche.Le convoi s'est ensuite dirigé vers un centre de recrutement de l'armée où Agça, 48 ans, devait subir une visite médicale en vue de son service militaire. L'ancien détenu n'a pas fait son service militaire, obligatoire en Turquie.En Turquie, il purgeait une peine par contumace pour l'assassinat en 1979 d'un célèbre journaliste, Abdi Ipekçi, rédacteur en chef du quotidien Milliyet. Il avait en outre été condamné en 2000 à 36 ans de prison pour deux attaques de banques commises dans les années 70. Mais il a bénéficié d'une amnistie proclamée en 2002 et des réductions de peine prévues par le code pénal turc.Mehmet Ali Agça n'a jamais dévoilé les raisons de son geste contre le pape. Ses propos souvent délirants n'ont pas contribué à les rendre plus claires, faisant planer le doute sur sa folie présumée ou sur le fait qu'il soit un habile simulateur brouillant les pistes.Il a ainsi affirmé récemment être le "premier porte-parole universel de dieu" et avoir refusé une offre du Vatican et de Jean Paul II de "monter à la tête du Saint Siège" à condition de se convertir au catholicisme, dans des propos cité mercredi par le quotidien turc Vatan. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.