L'OMS ne confirme pas trois décès en Azerbaïdjan

GENèVE/BAKOU - L'Organisation mondiale de la santé n'a pas confirmé que la grippe aviaire était à l'origine de trois décès en Azerbaïdjan. Le ministère azerbaïdjanais de la santé avait annoncé cette nouvelle lundi soir.Les analyses ont démontré la présence du virus H5, mais pas encore de la seconde composante du virus de la grippe aviaire, le N1, a expliqué à Genève la porte-parole de l'OMS, Fadela Chaïb. Les tests ont été jusqu'ici réalisés par un laboratoire mobile acheminé en Azerbaïdjan qui n'a pas la capacité suffisante pour disséquer les éléments de la souche N1."Très peu de laboratoires dans le monde ont cette capacité d'analyse", a indiqué Mme Chaïb. Les échantillons des trois personnes suspectes devraient être envoyés au laboratoire spécialisé de l'OMS à Londres soit mardi, soit mercredi, a précisé la porte-parole. Les analyses mettront encore plusieurs jours pour obtenir une confirmation.La porte-parole a affirmé que les cas de dix personnes, dont trois sont décédées, sont suspects en Azerbaïdjan. Le premier décès d'une jeune femme de 17 ans, survenu le 23 février, ne serait pas dû à la grippe aviaire, car cette personne avait déjà souffert d'une pneumonie l'an dernier, selon Mme Chaïb."Le second décès, survenu le 3 mars, est plus vraisemblablement dû à la grippe aviaire", a-t-elle ajouté. Un jeune homme de 16 ans est en outre décédé dans la même région de Salyan, à 120 km au sud-ouest de la capitale Bakou, où le virus avait été découvert sur de nombreuses volailles.Quelque 500'000 volailles ont été détruites depuis lors. L'OMS a annoncé l'envoi d'une équipe supplémentaire de deux spécialistes en Azerbaïdjan.L'OMS maintient son bilan de 177 cas, dont 98 morts provoqués dans sept pays par la grippe aviaire depuis le début de 2003. Le pays le plus touché reste le Vietnam, où le H5N1 a contaminé 93 malades, dont 42 sont décédés.L'Indonésie déplore 29 cas dont 22 mortels, la Thaïlande 22 cas dont 14 mortels, et la Chine 15 cas dont 10 mortels. Douze personnes ont été infectées en Turquie, dont 4 sont décédées.Deux personnes sont mortes de la grippe aviaire en Irak et quatre au Cambodge. Aucun cas humain n'a encore été confirmé dans les quatre pays africains touchés par le virus chez les oiseaux, le Nigéria, le Niger, l'Egypte et le Cameroun. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.