Londres: étouffer l'incendie du dépôt de carburant

HEMEL HEMPSTEAD - Les pompiers britanniques ont commencé à déverser des dizaines de milliers de litres d'eau sur l'incendie gigantesque du dépôt de carburant de Buncefield, au nord de Londres. Vingt cuves de grande capacité sur 27 étaient toujours en feu. "Nous envoyons sur le feu 32 000 litres d'eau par minute et des quantités de mousse", a indiqué le chef des opmpiers Roy Wilshire. Le dépôt brûle depuis son explosion d'origine inconnue dimanche à l'aube. Un énorme nuage s'étend peu à peu à tout le sud de l'Angleterre et se dirigeait lundi vers les côtes françaises. "Les pompiers travaillent dans des conditions très difficiles, pires qu'hier car le vent a changé", a expliqué leur chef. Les secours ignoraient le temps qui leur serait nécessaire pour éteindre le brasier. "Nous sommes en territoire inconnu", a admis M. Wilshire. Les moyens mis en oeuvre sont considérables, a-t-il enfin souligné. Une route a notamment été construite pour acheminer les pompes depuis un lac voisin, où l'eau est puisée. Un "canon à mousse" a également été disposé à une centaine de mètres seulement de la plus grande citerne. L'explosion a fait 43 blessés, pour la plupart sans gravité. L'hypothèse d'un accident reste privilégiée par les enquêteurs. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.