L'otage français a été libéré, peut-être fortuitement

BAGDAD - L'otage français Bernard Planche, 52 ans, a été relâché samedi après plus d'un mois de captivité en Irak. Ses ravisseurs l'ont semble-t-il laissé partir lorsqu'ils se sont retrouvés face à un check-point des troupes américaines et irakiennes. "Les ravisseurs de l'ingénieur français l'ont relâché au bord de la route, à proximité d'un poste de contrôle tenu par des soldats américains et irakiens, à l'ouest de Bagdad, hier (samedi) vers 14h00", a indiqué dimanche matin une source de sécurité irakienne. Selon une source du ministère irakien de l'intérieur citée par Reuters, il semble que ses ravisseurs conduisaient M. Planche vers un autre lieu de détention lorsqu'ils sont tombés sur ce point de contrôle. Ils ont alors poussé leur otage hors de leur voiture et pris la fuite. Dans un communiqué, la présidence française a confirmé que M. Planche est libre, ajoutant qu'il va "être recueilli par les services de l'ambassade de France à Bagdad et va regagner la France". M. Planche avait été enlevé le 5 décembre par des inconnus armés à son domicile de l'ouest de Bagdad. Selon des témoins, il avait tenté de résister à ses ravisseurs, qui l'avaient roué de coups. Un policier qui se trouvait à proximité avait ouvert le feu sur les ravisseurs qui avaient riposté. Du sang se trouvait devant le domicile, avait précisé le policier. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.