L'Ukraine assure ne pas prélever de gaz destiné aux Européens

KIEV - L'Ukraine a assuré lundi qu'elle ne prélevait pas dans les stocks de gaz russe à destination de l'UE qui continuent à transiter par son territoire. Moscou l'accuse en revanche d'avoir déjà prélevé 100 millions de mètres cubes de gaz en 24 heures. "L'Ukraine ne reçoit pas de gaz de Gazprom", a déclaré dans un communiqué la compagnie publique ukrainienne Naftogaz, au lendemain de la coupure par le géant gazier russe de ses livraisons à Kiev. Selon elle, les besoins nationaux sont couverts avec du gaz produit en Ukraine, venant des réserves ukrainiennes et avec des importations de gaz du Turkménistan. Le groupe gazier russe a de son côté accusé l'Ukraine d'avoir prélevé 100 millions de mètres cube de gaz russe destiné à l'Europe. Il avait déjà accusé dimanche les Ukrainiens d'avoir procédé à des prélèvements du gaz transitant par leur territoire. La Russie fournissait jusqu'à dimanche environ 120 millions de mètres cubes de gaz par jour. Certains pays européens font d'ores et déjà état d'une chute de leurs approvisionnements de gaz russe acheminé via l'Ukraine. La société autrichienne d'hydrocarbures OMV a ainsi annoncé une diminution "d'environ un tiers" de l'approvisionnement en gaz. La Slovaquie, pays alimenté uniquement en gaz russe, a de son côté fait état d'une baisse de 30 %, la Hongrie de 25 %. En revanche, aucune baisse de pression dans les oléoducs n'a été constatée en Roumanie. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.