Marée humaine à Beyrouth pour rendre hommage à Rafic Hariri

BEYROUTH - Une marée humaine a envahi le centre de Beyrouth pour rendre hommage à l'ex-premier ministre libanais Rafic Hariri, assassiné il y a deux ans. Un anniversaire célébré dans un climat de tension accrue après un double attentat qui a fait trois morts mardi.Agitant le drapeau libanais, des vagues de fidèles convergeaient à pied vers la Place des Martyrs, marchant le long des avenues noires de monde, parcourant parfois cinq kilomètres depuis les abords de la ville barrés par l'armée. La capitale libanaise a été placée sous très haut dispositif militaire pour cet anniversaire, célébré sur fond de crise politique.Une grappe de jeunes gens avait pris d'assaut la statue des Martyrs, au centre de la place, pavoisée de bleu, couleur du "courant du futur, le principal parti de l'actuelle majorité anti-syrienne dirigée par Saad Hariri, le fil de Rafic. Une horloge égrenait en lettres rouges lumineuses le nombre de jours depuis la mort de Rafic Hariri: 731 mercredi.Beaucoup venaient des régions éloignées du nord du Liban, comme de Tripoli ou de la région du Akkar, entonnant des chants patriotiques, portant des cantines ambulantes. "Nous sommes venus parce que nous sommes fidèles à la mémoire de Rafic Hariri", proclamait une banderole.Face à la place des Martyrs, le campement dressé depuis le 1er décembre par l'opposition, qui exige la démission du gouvernement, était inaccessible, bouclé par des centaines de militaires et policiers. Le campement était isolé du lieu du rassemblement par un mur de barbelés et de grillages, ainsi que par des plaques de bois et de carton barrant la vue, et par des cordons de soldats. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.