Nucléaire iranien: l'UE et les USA ont convaincu Moscou et Pékin

WASHINGTON - Moscou et Pékin sont prêts à retourner devant le Conseil de sécurité et à envisager des sanctions contre l'Iran s'il n'accepte pas de suspendre l'enrichissement et de reprendre les négociations nucléaires. C'est ce qu'a annoncé un haut responsable américain."Nous pensons qu'un consensus s'est formé autour de cette proposition", a dit mercredi soir ce haut responsable sous le couvert de l'anonymat à quelques journalistes, alors que la Russie et la Chine, deux membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU ayant un droit de veto, s'opposaient jusqu'alors fermement à des sanctions.Ce responsable a invoqué ce consensus comme l'une des raisons ayant décidé les Etats-Unis à prendre une part directe, mais sous conditions, aux négociations multilatérales pour obtenir de la République islamique les garanties qu'elle ne détournera pas ses activités nucléaires civiles pour produire la bombe atomique.Selon lui, Moscou et Pékin ont accepté que, si l'Iran ne suspend pas l'enrichissement, n'accepte pas l'offre de négociations ou ne négocie pas en toute bonne foi, "nous retournerons devant le Conseil de sécurité, nous ferons passer une résolution".Et la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice "finalisera demain un accord sur une liste de sanctions parmi lesquelles on choisira", a-t-il dit, en faisant référence à la rencontre de Mme Rice jeudi à Vienne avec ses homologues des autres membres permanents du Conseil de sécurité et l'Allemagne.Les chefs de la diplomatie doivent discuter jeudi d'un "paquet" de mesures incitatives et coercitives à soumettre aux Iraniens pour les convaincre de suspendre l'enrichissement.En dépit de la décision jugée "spectaculaire" des Etats-Unis d'éventuellement participer à des discussions avec l'Iran, le responsable a dit ne pas savoir si l'Iran accepterait l'offre. "Cela sera, je crois, un test pour le régime iranien et pour savoir s'ils sont sérieux". /ATS
Partager
Link

Galerie photos liée

29.06.2011
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.