Nucléaire: l'Iran refuse de suspendre l'enrichissement

NEW YORK - L'Iran refuse de suspendre ses activités d'enrichissement d'uranium, a déclaré l'ambassadeur iranien auprès de l'AIEA, Aliasghar Soltanieh, à Vienne. Il s'exprimait au lendemain d'une injonction en ce sens du Conseil de sécurité de l'ONU."La décision de l'Iran sur l'enrichissement, en particulier dans les domaines de la recherche et du développement, est irréversible", a déclaré le représentant iranien à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), qui était interrogé sur les suites que Téhéran entendait donner à la demande du Conseil de sécurité."Il n'est pas possible de décider d'une suspension", a-t-il souligné, ajoutant que l'Iran ne pouvait pas continuer "à priver (ses) scientifiques de recherche et de développement".Mercredi à New York, les quinze membres du Conseil de sécurité ont donné 30 jours à l'Iran pour suspendre ses activités d'enrichissement d'uranium, dans une déclaration adoptée à l'unanimité après trois semaines de négociations.Le Conseil qui statuait pour la première fois depuis que l'AIEA, l'agence de sûreté nucléaire de l'ONU, l'eut saisi le 4 février, n'a toutefois pas précisé quelles mesures il pourrait prendre si Téhéran n'obtempérait pas.Cette saisine représente une "erreur historique" qui fait payer à l'Iran "un prix élevé pour de la simple recherche et développement", a estimé M. Soltanieh. Il a souligné que l'AIEA n'avait relevé en Iran aucun détournement de matériaux nucléaires à des fins militaires. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.