Palestine: Abbas limoge le gouvernement dominé par le Hamas

Le président palestinien Mahmoud Abbas a décidé de limoger le gouvernement dominé par le Hamas. Il va aussi proclamer l'état d'urgence dans les territoires palestiniens, ont indiqué des responsables palestiniens.Le Hamas est en passe d'imposer son contrôle sur la bande de Gaza en scellant la déroute des forces de sécurité fidèles au Fatah du président. Les combats de la journée ont fait au moins 20 morts, 18 membres du Fatah tués à Gaza et deux militants du Hamas à Rafah, près de la frontière égyptienne, a-t-on appris de source médicale. Depuis samedi, ces affrontements fratricides ont fait près de 90 morts.Les forces loyales au président de l'Autorité palestinienne tiennent toujours deux bases importantes, le siège de la présidence à Gaza et un autre bâtiment.Après de violents combats, les miliciens du Hamas ont hissé dans la matinée le drapeau vert du mouvement islamiste sur les toits du siège de la Force de sécurité préventive. Le siège des services de renseignement de Mahmoud Abbas est également tombé.Les succès du Hamas à Gaza ont entraîné des représailles du Fatah en Cisjordanie, où un membre du mouvement islamiste a été blessé par balle près de Ramallah et plusieurs autres ont été arrêtés à Djénine et Naplouse. Des bureaux du Hamas ont été saccagés dans cette dernière ville.Les brigades Ezzedine al Kassam, branche armée du Hamas, ont annoncé l'exécution d'un dirigeant des Brigades des martyrs d'Al Aksa, groupe armé issu du Fatah du président palestinien Mahmoud Abbas. Le Fatah n'a pas réagi dans l'immédiat à cette annonce.A Washington, la Maison blanche a fait état de sa "profonde inquiétude" devant la détérioration de la situation et a dénoncé les "actes de terreur" commis par le Hamas contre la population palestinienne. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.