Pluie de roquettes du Hezbollah contre le nord d'Israël

BEYROUTH - Une véritable pluie de roquettes Katioucha tirées par le Hezbollah chiite à partir du Liban s'est abattue lundi soir sur la Haute Galilée, dans le nord d'Israël, selon une source militaire israélienne. Pas moins de 17 kibboutz et localités ont été touchés.Le bombardement a fait quatre blessés légers à Safed, a indiqué la police. L'hôpital de cette ville a égalent été touché, selon l'armée israélienne. "Les terroristes du Hezbollah s'abritent au Liban derrière des civils et tirent délibérément sur des objectifs civils en Israël comme des hôpitaux" a déclaré à l'AFP, David Baker, un responsable à la présidence du Conseil israélien.Les roquettes sont tombées dans le secteur des kibboutz Hanita, Dan, Hagoshrim, Kfar Youval, proches de la frontière israélo-libanaise, et des localités de Nahariya, sur la côte, Safed, Rosh Pina, Hazor, Pekiin, Beit Hilel, Shtoula, Har Odem, Betzet, Meron, Metoula, Maalot et Kiryat Shmona.Les positions israéliennes dans le secteur des fermes de Chebaa, situées aux confins du Liban, de la Syrie et d'Israël, ont également été bombardées. L'artillerie israélienne a riposté à ces tirs.Les sirènes d'alerte ont également retenti à Haïfa, troisième ville d'Israël, a-t-on indiqué sans autre précision. Six personnes avaient été blessées plus tôt par des tirs de roquettes à Haïfa, où huit employés d'un dépôt ferroviaire ont été tués la veille par ces engins. La Résistance islamique, la branche armée du Hezbollah, a affirmé lundi soir avoir lancé une nouvelle salve de roquettes sur Haïfa.Par ailleurs, une caserne de l'armée libanaise sur les hauteurs surplombant Beyrouth a été bombardée à quatre reprises dans la nuit de lundi à mardi par l'aviation israélienne, a indiqué à l'AFP une source militaire. Les raids ont visé la caserne de Jamhour, à une dizaine de km à l'est de Beyrouth, non loin du palais présidentiel de Baabda et du siège du ministère de la Défense. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.