Pollution au benzène : Pékin présente ses excuses à la Russie

HARBIN - Pékin a présenté ses excuses à la Russie qui devrait être touchée dans les prochains jours par la pollution au benzène qui a frappé cette semaine le nord-est du la Chine. La nappe polluée mesure quelque 80 km de long. "Au nom du gouvernement chinois, j'exprime des regrets au sujet de possibles dommages causés au peuple russe par l'important accident de pollution environnementale", a dit le chef de la diplomatie chinoise Li Zhaoxing à l'ambassadeur russe Sergueï Razov, selon Chine nouvelle. "La Chine comprend totalement et attache une grande importance aux inquiétudes de la partie russe". La nappe de benzène, qui s'est répandue dans le fleuve Songhua en raison d'une série d'explosions dans une usine pétrochimique en amont le 13 novembre, a passé dimanche la ville de Harbin. Elle progresse vers la frontière russe, à environ 600 km en aval, où le Songhua se jette dans le fleuve Amour. Lors de la dernière inspection, dimanche matin, aucune trace de benzène n'a été relevée à la principale source d'eau en aval de Harbin, a affirmé Lin Qiang, porte-parole du Bureau de protection de l'environnement de la province du Heilongjiang. L'eau courante, coupée depuis cinq jours, devrait être rétablie dimanche soir. En visite dans la ville samedi, le premier ministre Wen Jiabao a dit espérer que "d'autres coupures dans l'approvisionnement en eau courante" ne soient plus permises. "J'espère que vous faites tous les efforts possibles (...) afin de garantir que la population puisse avoir une eau sans danger et potable", a-t-il dit en visitant une station de purification d'eau en cours d'installation. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.