Pollution industrielle dans une rivière du sud de la Chine

PÉKIN - La Chine fait face à un nouveau cas potentiellement grave de pollution industrielle dans le Guangdong. Un métal toxique, le cadmium, s'est déversé dans une rivière alimentant en eau le nord de la province, a indiqué la presse officielle. La télévision de la ville de Yingde a diffusé un bulletin demandant à son million d'habitants de ne pas boire l'eau du robinet. Un quartier de 100 000 personnes, situé le long de la rivière Beijiang, est particulièrement exposé, a précisé l'agence Chine Nouvelle. Selon les autorités provinciales, citées par l'agence, la pollution a été causée par un déversement en grande quantité, dimanche, de déchets provenant d'une fonderie située à Shaoguan, à 90 kilomètres au nord de Yingde. Le volume de cadmium qui s'est répandu dans la rivière Beijiang est dix fois supérieur au taux acceptable, selon Chine Nouvelle. Ce cours d'eau, un affluent de la Rivière des Perles, alimente de nombreuses villes du nord du Guangdong. La ville de Yingde pourrait être touchée dans les deux jours si les mesures prises s'avèrent inefficaces. L'accident survient après la grave pollution au benzène, le mois dernier, qui a affecté le fleuve Songhua, dans le nord-est de la Chine. Cette pollution avait privé d'eau pendant plusieurs jours les quatre millions d'habitants de Harbin. La nappe de benzène se trouvait mercredi à 30 km de la ville russe de Khabarovsk, a indiqué le ministère russe des Situations d'urgence. Les substances toxiques qui s'étendent actuellement sur plus de 200 km en amont de Khabarovsk mettront plusieurs jours à traverser cette agglomération de 600 000 habitants. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.