Près de 3000 disparus dans le glissement de terrain aux Philippines

TACLOBAN - Les bilans sont incertains et toujours provisoires après le glissement de terrain qui a balayé vendredi un village du centre des Philippines. Des élus évoquaient près de 3000 disparus alors qu'un autre responsable estimait lui ce chiffre à 1420.Selon un responsable des opérations de secours 109 corps ont jusqu'à présent été dégagés dans le village de Guinsaugon dans le sud de l'île de Leyte (675 km au sud est de Manille).Le maire de la ville voisine de Saint Bernard, Maria Lim, et le député local Roger Mercado ont chiffré à 3000 le nombre des disparus qui était jusqu'alors estimé à 1700. Au total, 57 survivants ont été retrouvés dans les torrents de boue ayant enseveli Guinsaugon, ont-ils ajouté.Mais un responsable du Bureau de la protection civile a indiqué à que 1420 personnes, dont 206 enfants d'une école, étaient portées disparues et que 117 personnes ont survécu. Il a parlé de 23 corps dégagés jusqu'à présent.Les recherches des quelque 500 sauveteurs présents dans le village, contrariées par les fortes pluies qui continuent à tomber, ont été interrompues vendredi soir avec l'arrivée de la nuit. Elles ont repris ce matin en dépit des intempéries qui empêchent les hélicoptères d'atterrir.Les habitants de 11 hameaux voisins ont été déplacés "par crainte de nouveaux glissements", a indiqué le Bureau de la protection civile.La déforestation a été accusée d'avoir favorisé la catastrophe. De fortes précipitations cinq fois supérieures à la moyenne ont balayé la région depuis le 6 février. Elles ont fait plus de 20 morts depuis le début de la semaine.Des images télévisées montraient une mer de boue, d'une épaisseur estimée à six mètres, recouvrant le site. Seuls quelques toits en tôle et cocotiers étaient encore visibles. De petits groupes de survivants erraient, apparemment abasourdis.Les secours se sont organisés à l'échelon international. Les Etats-Unis vont apporter une aide immédiate et deux bâtiments de la Marine américaine sont déjà en route vers la zone, a annoncé la Maison Blanche.L'ONU met à disposition une enveloppe de 50'000 dollars pour l'achat et la distribution immédiats de produits et d'équipements de secours. L'UNICEF a prévu des trousses de secours pour 10'000 personnes. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a lui débloqué 200'000 francs. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.