Présidentielle en Haïti: tirs à Port-au-Prince, Préval sous les 50%

PORT-AU-PRINCE - Des tirs ont fait un mort et plusieurs blessés à Port-au-Prince, paralysée par des partisans de René Préval. Ils considèrent que leur candidat a gagné la présidentielle en Haïti même s'il n'a pas obtenu les 50% de voix nécessaires pour éviter un deuxième tour.L'incertitude régnait sur l'origine des tirs. "Nous avons tiré en l'air, absolument pas sur des manifestants", a déclaré le directeur de communication de la Mission de stabilisation de l'ONU en Haïti (Minustah), David Wimhurst. "Les blessés ne sont pas le fait de la Minustah". "Nous avons entendu qu'il y avait eu des tirs après notre passage".Un peu plus tôt, un responsable de l'ONU s'exprimant sous couvert d'anonymat avait indiqué que des "Casques bleus avaient tiré sur des manifestants". "Il y aurait beaucoup de blessés", a-t-il dit.Le directeur de la police judiciaire haïtienne, Michael Lucius, a évoqué pour sa part la mort d'une personne et l'existence de plusieurs blessés lors des tirs survenus sur la route de Tabarre, près de l'aéroport de la capitale.Tôt le matin, plusieurs milliers de partisans de René Préval, réclamant la proclamation de la victoire de leur candidat, avaient paralysé Port-au-Prince avec des barricades, parfois en feu."Nous sommes mobilisés pour défendre notre vote. Préval a gagné à 75%. Il se retrouve aujourd'hui à 48%. Blanc ou Noir, personne ne nous empêchera de réclamer notre victoire", lance un manifestant. "Le seul résultat que nous attendons, c'est celui de Préval gagnant, les Blancs ne vont pas décider pour nous", renchérit un autre partisan, Moger Eldon, 33 ans.Selon de nouveaux résultats partiels diffusés par le Conseil électoral (CEP) et portant sur 90,02% des votes comptabilisés (2 millions de votants), l'ancien président n'obtient que 48,76% des voix. Tout candidat doit obtenir 50% plus une voix pour éviter un deuxième tour.Les rivaux les plus sérieux de Préval, l'ancien président Leslie Manigat (1988) et l'industriel Charles Henri Baker, sont crédités respectivement de 11,83% et 7,93% des voix.René Préval s'est abstenu jusqu'à présent de tout appel au calme à ses troupes et le CEP a une nouvelle fois demandé aux Haïtiens d'être patients jusqu'à la publication des résultats définitifs, initialement attendus dimanche.Le candidat a quitté dans la matinée son domicile de Marmelade, dans le nord du pays, et était en route pour gagner Port-au-Prince. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.