Proche-Orient: attaque palestinienne meurtrière en Israël

KEREM SHALOM - Un commando palestinien a attaqué un poste militaire en territoire israélien, tuant deux soldats. L'Etat hébreu, qui a menacé de lancer des représailles, a exigé la libération d'un troisième militaire enlevé lors de cette agression.Quatre autres soldats israéliens ont été blessés dans ce raid mené à l'aube contre un poste frontalier faisant face au sud de la bande de Gaza, près de la frontière avec l'Egypte. Deux activistes palestiniens ont été tués.Le commando de sept à huit hommes a réussi à s'infiltrer en territoire israélien après avoir creusé un tunnel de plusieurs centaines de mètres sous la frontière clôturée.L'armée a admis avoir été prise par surprise bien que des alertes sur une attaque en préparation avaient entraîné ces derniers jours la fermeture du terminal de Kerem Shalom.L'attaque a été revendiquée par les Brigades Ezzedine Al-Qassam (branche armée du Hamas), les Comités de la résistance populaire et "l'armée de l'Islam", un groupe jusqu'ici inconnu. Ces factions ont affirmé qu'il s'agit d'une réaction aux "massacres de civils" commis par Israël.Les raids aériens lancés par l'Etat hébreu pour contrer les tirs de roquettes depuis Gaza ont causé la mort de 20 Palestiniens, dont 14 civils ces deux dernières semaines.Des blindés et des unités d'infanterie appuyés par des hélicoptères ont peu après l'attaque pénétré en territoire palestinien, à la recherche notamment du soldat disparu, âgé de 20 ans, lors d'une opération d'une portée limitée."Ce qui s'est passé constitue une attaque terroriste des plus graves du Hamas (...), a déclaré le premier ministre Ehud Olmert. Le ministre de la Défense Amir Peretz a lui menacé de mort tout Palestinien qui porterait atteinte à la vie du soldat enlevé. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.