Proche-Orient: intensification des combats au Liban

BEYROUTH - Au 23e jour de son offensive, Israël a intensifié ses opérations contre le Hezbollah au Liban. L'aviation a repris ses frappes sur la banlieue sud de Beyrouth, alors que près de 10'000 soldats de Tsahal opèrent dans une quinzaine de villages au Sud-Liban.L'objectif est d'instaurer une zone de sécurité de 6 à 8 km de large le long de la frontière. Au moins trois militaires ont péri dans les violents accrochages les opposant aux combattants chiites. En riposte, le Hezbollah a tiré plus d'une centaine de roquettes sur le nord de l'Etat hébreu, tuant huit civils.Les unités israéliennes tentent d'avancer sur quatre axes. Mais elles rencontrent une résistance farouche de la milice chiite pour le contrôle de collines stratégiques, selon la police libanaise. Des dizaines de raids aériens ont visé également la plaine orientale de la Békaa et des objectifs dans le nord du pays, près de la frontière syrienne.Dans la soirée, Israël a menacé d'étendre ses bombardements près de l'aéroport, dans la banlieue sud de Beyrouth, y compris dans des secteurs jusque là épargnés, et a appelé la population à fuir, dans des tracts largués par des avions.Depuis le début du conflit, le 12 juillet, 27 civils israéliens ont été tués et au moins 40 soldats lors de combats contre la milice chiite libanaise. Selon des sources libanaises, le Hezbollah aurait perdu pour sa part environ 80 hommes, alors qu'Israël dit en avoir tués 300. Le Hezbollah reconnaît pour le moment la perte de 45 combattants.Selon le premier ministre libanais Fouad Siniora, l'offensive israélienne a fait 900 morts au Liban, dont 835 civils et un tiers d'enfants de moins de 12 ans, ainsi que 3000 blessés et un million de réfugiés.Les dirigeants israéliens affirment qu'il leur faudra encore plusieurs jours pour atteindre leur objectif au Liban. Le ministre de la Justice Haïm Ramon a évoqué les alentours du 12 août pour la fin de l'offensive.En Malaisie, 17 pays musulmans ont exigé du Conseil de sécurité de l'ONU "qu'il prenne ses responsabilités sans plus attendre (...) en décidant et mettant en oeuvre un cessez-le-feu total, inconditionnel et immédiat". /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.