Proche-Orient: Israël reprend ses bombardements sur le Liban

BEYROUTH - Israël a poursuivi pour le 5e jour consécutif son offensive militaire sur le Liban en bombardant les faubourgs sud de Beyrouth. Malgré ces raids, le Conseil de sécurité de l'ONU a échoué à se mettre d'accord sur un texte demandant un cessez-le-feu.Par ailleurs, selon une télévision israélienne, le chef du Hezbollah libanais Hassan Nasrallah a été blessé lors d'un raid aérien israélien à Beyrouth. Le parti chiite libanais a immédiatement démenti ces propos, affirmant que Nasrallah était "sain et sauf".Les lourdes frappes effectuées aux premières heures de dimanche ont notamment visé les locaux de la télévision du Hezbollah, Al Manar. La chaîne a affirmé qu'il s'agissait du plus violent bombardement depuis le déclenchement de l'offensive. Plus d'une dizaine de puissantes explosions ont retenti durant la nuit dans la capitale libanaise.En représailles à l'enlèvement mercredi de deux militaires israéliens par le Hezbollah libanais, l'Etat juif a lancé sa plus importante campagne militaire au Liban depuis son intervention de 1982 contre des activistes palestiniens. Il a visé les intérêts du Hezbollah mais aussi détruit des ponts, des routes, des ports et des aérodromes.Depuis mercredi, cette offensive a coûté la vie à au moins 104 personnes au Liban, quasiment toutes civiles. Le Hezbollah a répliqué par le tir d'environ 700 roquettes sur une vingtaine de villes du nord d'Israël, où quatre personnes sont mortes et 300 autres ont été blessées.De son côté, le Conseil de sécurité est une nouvelle fois resté sourd samedi aux appels libanais et arabes en faveur d'un cessez-le-feu, en raison de leur rejet par Washington. Beyrouth n'a pas caché sa déception.Les Etats-Unis insistent sur le droit d'Israël de se défendre et refusent de l'inviter à suspendre ses opérations au Liban. Ils exhortent en revanche la Syrie à exercer son influence sur le Hezbollah pour calmer la situation. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.