Proche-Orient: la pression monte sur Ehud Olmert

JéRUSALEM - L'étau se resserre sur le premier ministre israélien Ehud Olmert, mis en cause pour sa conduite de la guerre au Liban. Plusieurs ténors de son parti ont réclamé sa démission. Le ministre de la défense Amir Peretz aurait, lui, déjà décidé de quitter son poste.Avigdor Itzchaky, le chef du groupe parlementaire de Kadima, le parti centriste de M. Olmert et de la cheffe de la diplomatie israélienne Mme Livni, a de son côté annoncé sa démission pour protester contre le refus du premier ministre de quitter son poste.Mme Livni s'est opposé à la tenue d'élections législatives anticipées, estimant que Kadima devait rester au pouvoir. Elle a également annoncé qu'elle briguerait la direction du parti "le moment venu". "Il est temps aujourd'hui de rétablir la confiance de l'opinion publique dans le gouvernement", a-t-elle dit. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.