Proche-Orient: le Hezbollah garde ses armes, selon Nasrallah

BEYROUTH - Le chef du Hezbollah Hassan Nasrallah a affirmé que le parti chiite libanais gardera ses armes. Mais il ne les utilisera qu'en cas de guerre avec Israël, a-t-il précisé.Le désarmement du Hezbollah est prévu par plusieurs résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU, dont la 1701 qui a mis fin le 14 août à plus d'un mois de combats entre Israël et la milice chiite."Nous garderons ces missiles comme nous le faisions entre 1996 et 2006, sans les utiliser. Nous ne les utiliserons qu'en cas de guerre d'envergure contre le Liban", a indiqué le leader chiite.En 1996, Israël avait lancé l'opération militaire "Raisins de la Colère" au Liban à la suite de combats entre Israël, dont les forces occupaient encore le sud du Liban, et le Hezbollah. Les troupes israéliennes se sont retirées du Liban sud en 2000.En cas de nouvelle agression contre le Liban, l'armée a le devoir de défendre (le pays) et la résistance a aussi le devoir de le défendre parce que c'est la résistance du peuple", selon cheikh Nasrallah.Le Hezbollah a tiré des milliers de roquettes et de missiles sur Israël lors du dernier conflit qui l'a opposé à l'Etat hébreu du 12 juillet au 14 août. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.