Proche-Orient: les violences à Gaza se multiplient

GAZA - Au lendemain de l'annonce par le président palestinien Mahmoud Abbas d'élections anticipées, les violences se sont multipliées à Gaza, faisant au moins deux morts. Des obus de mortier ont par ailleurs été tirés contre l'enceinte de la présidence à Gaza.M. Abbas se trouve actuellement en Cisjordanie. Un camp de la garde présidentielle y a également été attaqué à la grenade et à la roquette par des dizaines d'assaillants. Un garde a péri. Auparavant, des hommes en armes ont tiré sur la voiture du ministre palestinien des Affaires étrangères, membre du Hamas, sans faire de blessé.Dans le camp de réfugiés de Jabaliya, dans le nord de la bande de Gaza, sept partisans de M. Abbas ont été blessés quand des membres de la Force exécutive, relevant du ministère de l'Intérieur, ont ouvert le feu sur une manifestation de soutien à M. Abbas, selon des témoins et une source médicale.Des témoins ont fait état par la suite d'affrontements armés entre partisans du Fatah et du mouvement islamiste.Après plusieurs mois d'impasse politique et de crise financière, M. Abbas a annoncé samedi la tenue d'élections présidentielle et législatives anticipées. La décision a aussitôt été qualifiée de "coup d'Etat" par le Hamas et le gouvernement qui contestent toute prérogative du président pour prendre cette mesure. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.