Proche-Orient: l'UE appuie l'accord de Ryad

AQABA - Les 27 ont soutenu l'initiative de paix israélo-palestinienne relancée mercredi à Ryad. Ils ont aussi accepté l'idée d'aider plus le gouvernement palestinien d'union nationale sans remettre en cause leur boycott du Hamas.Réunis à Brême, les ministres européens des Affaires étrangères ont souligné leur "soutien total" au plan de paix de 2002, réactivé mercredi au sommet de la Ligue arabe.Ce plan offre à Israël une normalisation de ses relations avec tous les pays arabes en échange d'un retour dans ses frontières de 1967, de la création d'un Etat palestinien et d'un règlement de la question des réfugiés palestiniens.La proposition, dont le souverain saoudien est l'artisan, avait à l'époque été rejeté par Israël et ignoré par les Etats-Unis. Ceux-ci, aujourd'hui soucieux de relancer le processus de paix dans un Moyen-Orient plus instable que jamais, font pression sur Israël.La présidente en exercice de l'UE, la chancelière allemande Angela Merkel, est d'ailleurs partie pour trois jours au Proche-Orient afin de mesurer sur le terrain à quel point "les choses ont bougé".Les Européens jugent "potentiellement crucial" le rôle du nouveau gouvernement palestinien. Ils ont été "d'accord" pour poursuivre les contacts récemment initiés avec deux ministres clés non-Hamas du nouveau gouvernement palestinien.L'UE veut l'appuyer sans pour autant remettre en cause son boycott du Hamas, qu'elle considère toujours comme une organisation terroriste tant qu'il n'aura pas accepté les trois conditions fixées par le Quartette: abandon de la violence, reconnaissance de l'Etat d'Israël et des accords israélo-palestiniens déjà passés. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.