Proche-Orient: nouveaux raids israéliens dévastateurs au Liban

BEYROUTH - Au sixième jour de son offensive, l'armée israélienne a intensifié ses raids contre de nombreux objectifs au Liban, tuant au moins 25 personnes, dont des soldats. Le Hezbollah a de son côté tiré des dizaines de roquettes sur le nord d'Israël, notamment sur Haïfa.Face à cette escalade, les gouvernements étrangers ont lancé des opérations d'évacuation à grande échelle de leurs ressortissants. Le secrétaire général de l'ONU Kofi Annan a lui demandé à toutes les parties de conclure une trêve pour permettre la mise en place d'"une force internationale de stabilisation" à la frontière israélo-libanaise.Il a dit attendre un rapport d'une équipe de l'ONU actuellement à Beyrouth vers la fin de la semaine sur les progrès accomplis. Le premier ministre français Dominique de Villepin doit aussi se rendre dans la journée à Beyrouth pour exprimer "le soutien de la France" au peuple libanais.Si rien ne montre sur le terrain que l'intensité des attaques israéliennes contre le Liban faiblit, le ton en Israël ces dernières heures semble néanmoins révéler une certaine évolution de l'approche israélienne en ce qui concerne une solution diplomatique."Lorsque j'entends ce qui se passe (civils tués en Israël), mon instinct me pousse à tout casser mais mon esprit, ma raison, me forcent à agir avec responsabilité car en fin de compte, les combats vont se terminer grâce à la diplomatie avec des Etats amis avec lesquels nous sommes en contact", a dit le premier ministre Ehud Olmert.Le ministre israélien de la Défense Amir Peretz a affirmé que son pays "accepterait uniquement un déploiement de l'armée libanaise" à la frontière internationale, redisant que l'armée ne tolérerait pas le retour dans ce secteur des combattants du Hezbollah.L'opération israélienne a coûté la vie à au moins 164 civils et à 12 soldats, et blessé plus de 400 personnes depuis son lancement le 12 juillet en riposte à la capture de deux soldats israéliens par le Hezbollah et la mort de huit autres à la frontière.L'aviation israélienne a mené lundi une soixantaine de raids au Liban contre des positions et institutions du Hezbollah, des dépôts d'essence, des stations radars, des bases de l'armée libanaise, des ponts et des routes, ainsi qu'une nouvelle fois le port de Beyrouth, selon des sources policières. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.