Proche-Orient: un Israélien tué dans un attentat en Cisjordanie

TOULKAREM - Un soldat israélien a été tué et huit personnes ont été blessées dans un attentat suicide commis par deux Palestiniens à un barrage militaire en Cisjordanie. Les forces armées israéliennes avaient peu auparavant bombardé le nord de la bande de Gaza. Cinq Palestiniens et trois Israéliens figurent parmi les blessés, selon des sources médicales et sécuritaires. Les deux kamikazes, un homme et une femme ont actionné des charges qu'ils portaient à un barrage "volant" de l'armée israélienne à l'entrée sud de la ville palestinienne de Tulkarem. Ils se trouvaient avec d'autres passagers à bord d'un voiture que les soldats israéliens ont arrêtée et fait descendre ses occupants pour un contrôle d'identité. Auparavant, l'aviation et l'artillerie israéliennes ont bombardé durant la nuit le nord de la bande de Gaza, a indiqué une porte-parole militaire. Ce secteur a été décrété "no man's land" par Israël dans le cadre des opérations "ciel bleu". "Nos appareils ont attaqué dans le nord de la bande de Gaza six routes donnant accès à des sites d'où il est possible de lancer des roquettes Qassam contre Israël, et nos pièces d'artillerie ont tiré une trentaine d'obus contre ce secteur", a-t-elle affirmé. Selon une source militaire, ces opérations préventives, baptisées "Ciel bleu" par l'armée, "continueront aussi longtemps qu'il le faudra pour empêcher les tirs de Qassam". La "zone de sécurité" s'étend notamment sur les sites des ruines de Dougit, Alé Sinaï et Nitzanit, des colonies israéliennes détruites par l'armée avant le retrait israélien de la bande de Gaza qui s'est achevé le 12 septembre après 38 ans d'occupation. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.