Rafael Correa et Alvaro Noboa s'affronteront au second tour

QUITO - Le milliardaire de droite Alvaro Noboa est arrivé dimanche en tête du premier tour de l'élection présidentielle équatorienne devant son adversaire Rafael Correa. Ce dernier, un proche du président vénézuélien Chavez, a contesté les sondages de sortie des urnes.Les estimations, effectuées par trois instituts de sondage, accordent la première place à Alvaro Noboa. Celui-ci est crédité de 28,5% des suffrages par Informe contre 26,5% à Rafael Correa, de 28,23% par Market (Correa 27,17%) et 27,6% par Cedatos-Gallup (Correa 25,5%). Les deux hommes se retrouveront pour le 2e tour le 26 novembre.La remontée spectaculaire de plus de 11 points en moins d'une semaine dans les sondages du magnat de la banane, Alvaro Noboa, 56 ans, arrivé en tête in extremis sans qu'il ne se soit rien passé ni dans un camp, ni dans l'autre, a été une surprise totale.M. Noboa a déclaré dès l'annonce de sa victoire que l'amitié de Correa "avec Cuba et le président du Venezuela Hugo Chavez était à l'origine de sa déroute". "Le peuple a donné la plus grande correction possible à cet ami des terroristes, de Chavez et de Cuba", a-t-il affirmé."Nous avons remporté le premier tour avec au moins deux points d'avance", a pour sa part soutenu M. Correa. "Nos propres sondages de sortie des urnes confirment que la candidature citoyenne l'a emporté au premier tour face au candidat de l'oligarchie", a-t-il ajouté.L'économiste Correa, 43 ans, dénonce depuis trois jours des fraudes électorales organisées avec la complicité tacite de l'Organisation des Etats américains (OEA).Une dure confrontation gauche-droite est attendue pour le second tour de scrutin. L'OEA a déployé quelque 150 observateurs en Equateur. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.