Ramallah: le gouvernement palestinien d'urgence a prêté serment

Le gouvernement palestinien chargé de faire appliquer l'état d'urgence a prêté serment à Ramallah, en Cisjordanie. Dénonçant un "putsch", le président Mahmoud Abbas a dans la foulée déclaré hors-la-loi les forces du Hamas qui ont pris le contrôle de la bande de Gaza.S'adressant aux habitants de Gaza, le nouveau premier ministre Salam Fayyad, un économiste respecté, a souligné que son gouvernement allait oeuvrer pour "mettre fin à l'anomalie née des évènements déshonorants dans la bande de Gaza". Les islamistes du Hamas ont d'ores et déjà qualifié ce gouvernement d'"illégitime".L'exécutif palestinien, formé d'indépendants peu connus, compte dans un premier temps dix ministres outre M. Fayyad, 55 ans, qui détiendra aussi les portefeuilles des Finances et des Affaires étrangères. Le poste clé de l'Intérieur a été confié à un général à la retraite, Abdelrazak Al-Yahya.La formation de ce gouvernement fait suite au limogeage jeudi par le président Abbas du premier ministre issu du Hamas Ismaïl Haniyeh. Le Hamas a pris vendredi le contrôle de la bande de Gaza, un territoire pauvre d'un million et demi d'habitants, désormais coupé du monde, après avoir mis en déroute les forces de sécurité fidèles au Fatah, au cours de combats qui ont fait 116 morts.En Israël, le premier ministre Ehud Olmert, dont le gouvernement boycottait le cabinet dominé par le Hamas, a affirmé samedi soir qu'il traiterait avec celui de M. Fayyad. L'armée israélienne a pour sa part fermé tous les points de passage de la bande de Gaza.Dans la ville de Gaza, des centaines d'habitants se sont rués sur les échoppes et les stations-service pour s'approvisionner de crainte de pénuries ou d'une reprise des violences interpalestiniennes. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.