Référendum au Monténégro: tournant historique pour le pays

PODGORICA - Les bureaux de vote ont ouvert au Monténégro pour un référendum historique sur l'indépendance ou le maintien de l'union avec la Serbie. Les sondages donnent une légère avance au "oui" à l'indépendance, même si le scrutin s'annonce serré.Selon un accord conclu sous l'égide de l'UE, le "oui" l'emportera si 55% des votants approuvent l'indépendance et si la participation dépasse les 50% des inscrits. Quelque 485'000 électeurs sont appelés à répondre à la question: "Voulez-vous que le Monténégro soit un Etat indépendant avec une totale légitimité internationale et légale?".Alors que le débat sur l'indépendance a divisé le pays en deux blocs antagonistes, les leaders des deux camps ont appelé leurs partisans à éviter toute violence après l'annonce du résultat.Les 1120 bureaux de vote, dont trois installés dans des prisons, doivent ouvrir à 08h00 et fermer à 21h00. Pour éviter les contestations plus de 3000 observateurs étrangers et locaux ont été mobilisés pour surveiller le scrutin. Une première estimation devrait être annoncée une heure après la fin du vote. La commission chargée du référendum a indiqué qu'elle n'annoncerait pas le résultat avant lundi matin, au plus tôt.L'indépendance, si elle l'emporte, signifiera non seulement l'apparition sur le globe d'un nouvel Etat mais aussi la fin de la Yougoslavie dont les autres républiques -Slovénie, Croatie, Bosnie, Macédoine- se sont séparées lors des guerres des années 90 dans les Balkans.Le Monténégro (650'000 habitants) et la Serbie, près de quinze fois plus peuplée, ont formé en 2003, sur les ruines de la Yougoslavie, une union aux liens distendus dont les institutions communes sont considérées comme inefficaces.Le Monténégro dispose déjà d'une autonomie pratiquement totale, avec un gouvernement, un parlement, une monnaie (l'euro) et un système douanier qui lui sont propres.Mais pour Belgrade la volonté indépendantiste d'un voisin qui a la même langue, la même religion et les mêmes traditions, a pris l'allure d'une trahison. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.