Référendum au Portugal: faible participation à la mi-journée

LISBONNE - Les électeurs portugais étaient peu nombreux à la mi-journée à participer au référendum pour ou contre la dépénalisation de l'avortement. Le texte permettrait aux femmes d'interrompre librement une grossesse au cours des dix premières semaines.Dans plusieurs bureaux de Lisbonne et de sa banlieue l'affluence ne dépassait pas quelques dizaines de personnes à la mi-journée et l'absence des jeunes notamment était notoire, ont constaté des journalistes. Les derniers sondages ont laissé prévoir une majorité de "oui" mais une faible participation pourrait jouer en faveur des adversaires de la dépénalisation, comme lors d'un précédent référendum sur la question, en 1998. Une abstention de 68% avait alors permis la victoire du "non" à une faible majorité de 50,7%.Après avoir été l'un des premiers à voter, le cardinal-patriarche de Lisbonne, Mgr José Policarpo, a invité ses concitoyens à participer. "Il est du devoir de tous les Portugais de voter. C'est une obligation", a affirmé ce fervent adversaire de la dépénalisation. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.