Schmid au Pakistan: Islamabad réitère son intérêt pour les M 113

BERNE - Les autorités pakistanaises ont profité de la visite de Samuel Schmid à Islamabad pour réitérer leur intérêt à acquérir les chars M 113 dont l'armée suisse n'a plus besoin. Le conseiller fédéral a rappelé à ses hôtes qu'une telle vente était caduque.Les autorités pakistanaises ont fait savoir qu'elles entendaient utiliser les chars suisses exclusivement dans le cadre d'opérations de maintien de la paix sous l'égide de l'ONU. Elles se sont en outre déclarées prêtes à se soumettre à des contrôles de la part des autorités helvétiques, a indiqué le Département fédéral de la défense (DDPS) dans un communiqué.Selon le DDPS, M. Schmid a rendu attentifs ses hôtes sur le fait que le Conseil fédéral avait décidé en mars dernier que la vente à Islamabad de 736 chars M 113 (pour 40 millions de francs) était caduque. Le gouvernement avait pris cette décision à la suite d'une polémique suscitée par les exportations de matériel de guerre.Le conseiller fédéral s'est entretenu avec le président pakistanais Pervez Musharraf. La lutte contre le terrorisme a figuré au menu des discussions. Le chef de l'Etat pakistanais a mis en exergue la nécessité du développement économique et social dans la lutte contre la terreur, a relevé le DDPS.Le conseiller fédéral a également rencontré le premier ministre Shaukat Aziz. Ce dernier a souhaité un plan Marshall pour contribuer à la stabilité de l'Afghanistan voisin, selon le DDPS. Le Pakistan accueille actuellement quelque trois millions de réfugiés afghans.Avec son homologue de la défense, Rao Sikandar Iqba, M. Schmid a évoqué la possibilité de former des officiers pakistanais en Suisse.Mardi, M. Schmid doit se rendre dans les environs de la ville de Balakot détruite en octobre 2005 par un tremblement de terre. La Suisse - via la Direction du développement et de la coopération (DDC) et les ONG - s'est impliquée pour l'aide d'urgence et à la reconstruction.La visite de M. Schmid se déroule dans un climat très tendu. Près de 80 militants islamistes présumés ont été tués dans un raid de l'armée pakistanaise contre une école coranique de la zone tribale, a affirmé un haut responsable des services de sécurité pakistanais. L'endroit aurait servi de camp d'entraînement, selon Islamabad. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.