Somalie: les islamistes ont fui leur dernier bastion

KISMAYO - Les islamistes somaliens ont fui dans la nuit leur dernier bastion, dans le secteur de la ville portuaire de Kismayo au sud de Mogadiscio, ont rapporté des habitants. Des combats avaient éclaté à Julib, proche de Kismayo."Les Tribunaux islamiques ont quitté Kismayo dans la nuit. Ils ont aussi quitté Jilib (la ville de front)", a déclaré l'un d'eux à Reuters. "Nul ne sait où ils sont allés, il y a beaucoup de confusion."Des combats avaient éclaté pour le contrôle de la petite ville de Jilib entre les forces gouvernementales appuyées par l'armée éthiopienne et une partie des islamistes qui ont fui en milieu de semaine dernière la capitale, Mogadiscio."Les combats ont cessé en fin de soirée", a dit un habitant de Jilib. "Il y a alors eu un grand silence, et puis les Tribunaux islamiques sont partis." Plusieurs milliers de miliciens islamistes s'étaient retranchés à Jilib après s'être retirés sans combattre de Mogadiscio, à 300 kilomètres plus au nord.Une pluie d'obus de mortier et de roquettes s'est abattue dimanche sur les positions qu'ils tenaient tandis que des habitants fuyaient, redoutant que l'avancée des forces gouvernementales et éthiopiennes ne conduise à un bain de sang.Jilib se trouve à 45 km au nord de Kismayo, où s'étaient repliés les principaux leaders du mouvement, le cheikh Hassan Dahir Aweys et le cheikh Sharif Ahmed. Depuis qu'ils ont perdu Mogadiscio, les islamistes se battent le dos tourné à la mer et à la frontière du Kenya, qui a renforcé sa présence frontalière. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.