Suède/Législatives: Göran Persson admet sa défaite

STOCKHOLM - Le Premier ministre social-démocrate suédois Göran Persson a admis dimanche soir la défaite de la gauche aux législatives face à l'opposition de centre-droit. Il a en même temps annoncé sa démission de chef du parti social-démocrate."Nous avons perdu les élections", a déclaré M.Persson devant les militants du parti social-démocrate à Stockholm.Le bloc de centre-droit, baptisé l'Alliance, a obtenu 48% des suffrages contre 46,2% aux sociaux-démocrates et à leurs alliés, les Verts et la Gauche (ex-communistes), selon le décompte des voix dans 5.700 circonscriptions sur un total de 5.783, a annoncé la commission électorale.M. Persson a en même temps annoncé sa démission de chef du parti social-démocrate. "J'en tire les conséquences. Je vais remettre ma démission et celle de mon gouvernement au président du parlement" (sans doute lundi), a-t-il déclaré. "Ensuite nous allons organiser le travail pour former une opposition puissante et constructive", a-t-il ajouté."Nous n'accepterons jamais l'alternance de droite. Nous reviendrons. Mais ce come-back se fera sans moi. Je proposerai demain la convocation d'un congrès extraordinaire en mars 2007 pour désigner mon successeur", a-t-il encore dit.Presque simultanément, le leader de l'opposition de centre-droit et chef du parti des Modérés, Fredrik Reinfeldt, s'est proclamé victorieux. "Nous nous sommes rendus aux élections comme les nouveaux Modérés, nous avons remporté les élections comme les nouveaux Modérés et nous allons, avec nos amis de l'alliance, gouverner la Suède", a-t-il déclaré devant les sympathisans de l'opposition. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.