Tempête Gamma au Honduras: quinze morts et treize disparus

TEGUCIGALPA - Des pluies diluviennes dans le nord du Honduras, après le passage de la tempête tropicale Gamma, ont fait quinze morts, treize disparus et 23 235 personnes sinistrées. Ce nouveau bilan a été annoncé par les autorités honduriennes. Les inondations ont fait sortir de leur lit plusieurs rivières et des torrents de boue ont provoqué des dégâts dans de nombreux villages. "Les effets de Gamma continuent dans les îles du nord du Honduras mais les pluies ont diminué et le niveau des rivières commence à baisser", a dit un météorologue du Service météorologique national (SMN) du Honduras, Walter Aguilar. Dimanche et lundi, 18 hélicoptères ont survolé les zones sinistrées pour secourir les victimes, souvent réfugiées sur le toit de leur maison, cernée par les eaux ou la boue. Quelque 140 tonnes de vivres et de biens de première nécessité devaient être distribuées à 50 000 personnes isolées par les inondations. La tempête Gamma, qui a perdu de sa puissance et a été rétrogradée au rang de dépression tropicale, se dirigeait vers l'est et était attendue sur le centre de Cuba. La péninsule mexicaine du Yucatan, qui se remet à peine du passage de l'ouragan Wilma il y a trois semaines, a évité le pire. La Floride devrait elle aussi être épargnée. Depuis les premiers relevés météorologiques, il y a 150 ans, jamais on n'avait enregistré autant de tempêtes tropicales au cours d'une même saison dans la zone Atlantique-Caraïbes. Selon les spécialistes des ouragans, l'Atlantique a basculé dans une phase d'activité accrue qui pourrait se prolonger une vingtaine d'années. Les climatologues craignent aussi que le réchauffement climatique n'accentue l'intensité des cyclones. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.