Trois ressortissants britanniques "portés disparus" à Gaza

GAZA/LONDRES - Le ministère britannique des affaires étrangères a confirmé "la disparition" de trois citoyens britanniques dans la bande de Gaza. Londres s'est cependant refusé à utiliser officiellement le terme d'enlèvement. "Nous pouvons confirmer que trois Britanniques sont portés disparus dans les territoires occupés, mais nous ne voulons pas parler d'enlèvement ou de kidnapping", a déclaré un porte-parole du Foreign Office. Si le Foreign Office a confirmé que les trois Britanniques disparus étaient une femme et ses parents, il s'est refusé à confirmer les informations de la BBC et d'autres médias britanniques selon qui il s'agirait d'une jeune femme de 25 ans travaillant pour une association humanitaire dans la bande de Gaza. Le ministère britannique des affaires étrangères n'a pas non plus précisé depuis combien de temps les parents de cette jeune femme se trouvaient dans la région et si ceux-ci vivaient au Royaume-Uni. Selon les informations sur place des services de sécurité palestiniens et de plusieurs témoins, les trois ressortissants britanniques ont été enlevés par plusieurs hommes armés, à Rafah, près de la frontière avec l'Egypte. Aucune revendication n'avait encore été formulée mercredi soir par les supposés ravisseurs. Cet enlèvement, s'il se confirme, est le dernier d'une série de rapts ou tentatives de rapts qui ont visé des étrangers dans la bande de Gaza au cours des derniers mois. Un Néerlandais et un Australien, enseignants de l'"American International School" avaient été enlevés mercredi dernier par des hommes armés à Gaza avant d'être libérés sains et saufs huit heures plus tard. Ces enlèvements qui s'inscrivent dans un climat d'insécurité générale dans la bande de Gaza ont tous été sévèrement condamnés par l'Autorité palestinienne qui n'a cependant pas réussi à les empêcher en dépit d'un ordre clair du dirigeant palestinien Mahmoud Abbas. Tous les étrangers enlevés ont été libérés sains et saufs par leurs ravisseurs qui cherchaient en règle générale par ce moyen à obtenir la libération de Palestiniens détenus par l'Autorité palestinienne. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.