Un "Watergate polonais" prend de l'ampleur avant les élections

En Pologne, une affaire d'écoutes clandestines, déjà surnommée le "Watergate polonais" par l'opposition, a pris une nouvelle dimension. L'ancien ministre de l'Intérieur a été interpellé, alors que la Pologne se prépare à de probables élections anticipées.Janusz Kaczmarek, qui était encore ministre au début du mois, a été interpellé au petit matin par ses anciens subordonnés. Le parquet de Varsovie a affirmé qu'il était soupçonné d'"entrave à la justice". Les frères jumeaux Kaczynski, au pouvoir depuis l'automne 2005, pensent qu'il a prévenu en juillet son collègue Andrzej Lepper, alors ministre de l'Agriculture, de l'imminence d'un guet-apens contre lui. La police anticorruption lui avait tendu un piège à l'aide d'agents provocateurs et de faux documents. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.