Vice-Premier ministre palestinien libéré par un tribunal israëlien

NAPLOUSE - Un tribunal militaire israélien a ordonné la remise en liberté de Nasseredine Al-Chaër, a annoncé son avocat. Le vice-Premier ministre palestinien était détenu depuis le 19 août par l'armée israélienne.Le juge militaire à ordonné la libération de M. Chaër "faute de preuves" et d'un acte d'inculpation contre lui. Selon lui, M. Chaër, détenu dans la prison de Petah Tikva près de Tel-Aviv, devrait regagner dans quelques heures sa maison dans la région de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie.Il a immédiatement pris la direction de sa maison dans la région de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie, où il était attendu dans l'après-midi.Dans des déclarations au téléphone à la chaîne d'information arabe Al-Jazira, M. Chaër a affirmé avoir été interrogé durant sa détention sur ses activités politiques et sur le sort d'un soldat israélien enlevé le 25 juin dans une attaque à la lisière de la bande de Gaza par trois groupes armés, dont la branche militaire du Hamas.Des soldats israéliens avaient arrêté M. Chaër, 44 ans, le 19 août à l'aube à Ramallah en Cisjordanie. L'armée avait affirmé que cette arrestation relevait "de la lutte contre le mouvement radical Hamas".L'armée israélienne a arrêté 64 responsables du Hamas, dont huit ministres et 29 députés dans le cadre d'une vaste campagne contre le mouvement islamiste après l'enlèvement du soldat israélien. Vingt-huit députés, dont le président du Parlement Aziz Doweik, et quatre ministres sont toujours en détention. /ATS
Partager
Link
Météo
Restez informé

Pour tout savoir sur l'actualité, inscrivez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir dès 16h30 toutes les news de la journée.